,

Extraits du livre

On ne doit pas être tout à fait ignorant de ce qui est contenu dans les livres. Descartes

« L’aquabiking tend à se développer chez les professionnels en piscine privée ou public, …, et aussi chez certains particuliers possédant une piscine. »

Dans « L’essentiel de l’aquabiking« , « vous trouverez différentes parties sur l’anatomie et la physiologie humaine, sur le nutrition, sur la planification des entraînements et enfin un catalogue d’exercices à utiliser comme aide-mémoire. »

Voici pour vous, quatre extraits du livre « L’essentiel de l’aquabiking » :

  • Un extrait concernant l’anatomie,
  • un extrait sur la nutrition,
  • un extrait concernant le programme d’entraînement
  • et enfin un exemple d’exercice.

 

heart_stroke_32x28

Anatomie

Page 37-38

La dégradation des lipides ou des graisses

Les triglycérides constituent la forme de stockage des graisses dans l’organisme. Les réserves sont beaucoup plus importantes mais elles sont moins accessibles pour les cellules car elles doivent être transportées. Elles sont utilisées pour les courses de plus de 30 minutes mais également au repos et à jeun. 30 minutes de délai d’attente de la puissance maximale du processus de dégradation des lipides correspondent au temps nécessaire à la mobilisation des acides gras à partir des tissus adipeux. C’est pour cela que pour brûler des graisses et maigrir, il faut réaliser un exercice d’au moins 30 minutes à une intensité proche de 70 % de la VO2max.

Dans les cellules animales, c’est la respiration (aérobie), c’est-à-dire la dégradation des sucres et des acides gras en présence d’oxygène qui va fournir, grâce aux mitochondries, l’essentiel de l’énergie.

Cette énergie doit, après avoir été excrétée du substrat, être stockée sous forme d’un composé intermédiaire : l’adénosine triphosphate (ATP).

L’ATP se trouve en très petite quantité dans l’organisme. Un exercice violent de quelques secondes suffit à épuiser tout le stock. Pour continuer l’effort, elle doit donc être constamment re-synthétisée.

 

map_pin_stroke_32x32 Nutrition

Page 51

L’entraînement commence à table

Dans cette partie, nous allons observer que les muscles ont besoin d’énergie pour travailler. Cette énergie provient de l’alimentation, et c’est pour cela que manger équilibré augmente le rendement musculaire et donc les performances. L’alimentation peut fournir plusieurs sortes de nutriments. Il est possible d’adapter les apports en fonction des individus et de l’effort.

Transformation d’énergie chimique en énergie mécanique

Le muscle permet l’ensemble des mouvements de l’organisme. D’où provient cette énergie mécanique produite par les cellules musculaires ?

En fait, le muscle transforme de l’énergie chimique en énergie mécanique. La plupart des cellules de l’organisme sont capables d’utiliser comme substrats énergétiques du glucose, des acides gras, des acides aminés en proportions variées. Certaines cellules ne peuvent utiliser comme source d’énergie que le glucose. Le rôle du foie est particulièrement important car il stocke le glucose alimentaire sous forme de glycogène et surtout c’est le seul organe producteur de glucose lorsque l’organisme est à jeun.

 

image_32x32 Un Programme d’entraînement

Page 67

Le but de l’entraînement est de produire des adaptations métaboliques, physiologiques et psychologiques qui permettent de progresser. Le terme adaptation fait référence à des changements qui se produisent en réponse à l’entraînement. L’organisme réagit à la charge de l’entraînement en s’adaptant et en se transformant. Cette transformation le rend apte à réagir à d’autres charges et à d’autres stress de nature et d’intensités différentes. Ce sont ces modifications physiologiques qui sont avec les facteurs d’ordre psychologique et technique à l’origine de l’évolution des performances.

La planification

La planification implique la séparation de l’année en des unités de plus petite taille, plus faciles à organiser. La principale raison de la planification est d’amener le sportif au mieux de son état de forme. Le plan annuel doit être construit le premier. Puis le plan par saison et enfin le plan par semaine et par jour.

Avant de définir un cadre de planification, il faut préalablement :

  • Définir les objectifs à long et moyen terme,
  • Se connaître parfaitement,
  • Choisir des moyens pour atteindre ces objectifs.

 

calendar_alt_stroke_32x32 Série d’exercice

Page 119-120

Exercice n°5 Coudes guidon (ou position du Triathlète)

Objectif

Renforcement musculaire des membres inférieurs

Consignes

Assis sur la selle en pédalant

Positionner les mains en haut du petit ou du grand guidon

Fléchir les coudes et poser les avant-bras sur le guidon

Variantes

Varier la position des mains sur le guidon

Varier le sens de pédalage

Varier la cadence

Lever les fesses au-dessus de la selle (1 ou 2 centimètres maximum)

Lever les fesses et rapprocher la poitrine près du guidon

Varier la position des pieds (pointes ou fléchies)

Conseils

Veiller à aligner poignets/coudes/épaules pour un bon maintien du dos

Respirer sur le rythme de vos jambes

Forcer l’expiration (voir chap. Respiratoire)

Position du Triathlète (poignets/coudes/épaules alignés)

18

Fessiers levés au-dessus de la selle (1 ou 2 cm maxi)

19

 

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] d’état Rédacteur et éditeur de l’unique livre sur l’aquabiking : « L’essentiel de l’Aquabiking » Concepteur de produits et R&D sur des produits […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire