Articles

,

Aquabiking et les avis des internautes

Que pense les internautes de l’aquabiking ? Comment les pratiquants perçoivent-ils cette discipline qui prend de l’ampleur ? Découvrez les avis au sujet de cette pratique physique et sportive aquatique qu’est l’aquabiking.

commentaires_blogSachant que 9 internautes sur 10 recherchent l’information et consultent les avis avant d’acheter (source TNS Sofres 2012), et que 95% des internautes reviennent au sein d’un établissement si les avis y sont bien traités (source Nielsen 2013), nous vous invitons fortement à utiliser le droit de réponse dont vous disposez.

Avec « L’essentiel de l’aquabiking », vous disposez d’un droit de commentaires (DDC) qui vous permet de donner votre avis sur la pratique de l’aquabiking. Pour ce faire,Connectez-vous au site de l’essentiel de l’aquabiking » en cliquant ici et suivez la procédure ci-dessous :

  • Une fois dans l’onglet « Contact »
  • Remplissez le formulaire et les champs obligatoires
  •  Il ne vous reste plus qu’à rédiger votre commentaire/avis et à la valider. Le service modération se charge ensuite de vérifier que votre commentaire respecte bien la charte éditoriale avant de la publier.

commentaire3-amazon-ecrire-et-senrichir

Le 15 août 2010 à 15 h 12, aquarium a dit :

Bonjour, je fais de l’aquabiking depuis un an (je fais 1 à 2 cours de 3/4 d’heure par semaine avec 2 cours d’aquagym de 3/4 d’heure aussi). L’aquabiking donne encore plus de résultat que l’aquagym, tu perds pas mal de calories, on s’affine tout en s’amusant. J’ai perdu environ 7 kg et demi ainsi qu’une taille de vêtement ! Je ne pourrais plus m’en passer car je m’amuse à ces cours et je me défoule !!!!

Le 27 août 2011 à 11 h 44 , magma a dit :

Bonjour, je viens de commencer l’aquabiking hier, dur, dur, je suis rouillé ! mais c’est trop génial de se retrouver dans l’eau, allé c’est parti pour 20 séances !!

Le 27 octobre 2011 à 15 h 23, quirion a dit :

Franchement c’est efficace ! Il faut se donner à fond, le faire 2 à 3 fois par semaine. C’est idéal on a la sensation d’avoir des jambes toutes légères en sortant et l’avantage de l’eau zéro courbatures. Pas de traumatisme, de chocs cependant avant toute activité physique il faut l’avis d’un médecin. a compléter pour arriver à 45 mn de cardio-training et puiser dans nos réserves de graisses !! Par exemple un peu de rameur 20 mn et hop dans la piscine ! ensuite il faut se donner le temps de pratiquer régulièrement pour voir les bénéfices et là sur la micro-circulation les vaisseaux sanguins c’est stimulant et ça réduit la cellulite ! C’est un peu cher mais ça vaut l’investissement.

Le 22 mai 2012 à 20 h 16, caroline a dit :

Je me suis mise à l’aquabiking il y a deux semaines de ça.
Mis à part le prix (à rajouter au forfait déjà existant … 120€ les 20 séances vu que je suis membre), et l’obligation d’appeler à chaque fois la veille pour la réservation du lendemain (j’ai appelé ce matin à 8h53 et il n’y avait déjà plus aucune dispo ! ), je trouve l’aquabiking TIP TOP.

D’une, on se défoule et tout en douceur, ayant mal au genou je peux faire du cardio à fond sans aucun problème d’articulation le lendemain!

Ensuite, l’effort dans l’eau est triplé et le mouvement fait que la cellulite : pfiou ! elle s’en va plus facilement

Bref que du bonheur !

Le 05 juin 2012 à 10 h 55, nono a dit :

Moi j’aime bien, parce qu’au contraire de la natation t’as pas besoin de savoir plus ou moins bien nager.. là tu pédales dans l’eau, tout le monde sait le faire, on est au même niveau !

Le 24 septembre 2012 à 22 h 30, ainvittel a dit :

Je pratique l’aquabiking en salle de sport, deux fois par semaine voire trois parfois , c’est un sport sympa où il n’y a pas de problème d’articulations et pas de problème de pesanteur dans l’eau.
Niveaux bienfaits, moi il ne m’a pas fait maigrir car j’en ai pas besoin, mais ça modèle bien les fessiers et donne une belle allure on va dire , mais ça fait maigrir si besoin, après un mois tu commences à voir les résultats.

Le 25 septembre 2012 à 19 h 57, nora a dit :

J’en ai fait avant d’être enceinte et c’est super.
Tu te donnes à fond mais tu sens moins les courbatures car évidemment dans l’eau c’est plus doux.
Je confirme ce qui a été dit, ça affine la silhouette mais je ne pense pas que ça fasse maigrir à proprement parler.

Le 17 novembre 2012 à 16 h 15, geneviève a dit :

Super ! C’est ludique et efficace pour se muscler aussi bien le haut que le bas du corps. Moi, j’ai un coach formidable. La musique est de la partie et ces 45mn de sport est un vrai plaisir car pas trop de sollicitation dans l’eau tout en étant intensif.

Le 17 novembre 2012 à 17 h 01, al a dit :

J’adore ! J’y vais deux à trois fois par semaine. Les exercices sont multiples et avec certains profs on travaille aussi les bras. C’est bon pour le cœur, le haut et bas du corps, les abdos aussi, bref, un sport complet qui en + atténue la cellulite! Je recommande à tlm !

Le 17 novembre 2012 à 17 h 54, sandy a dit :

Je fais de l’aquabiking depuis qq mois, c’est excellent pour la circulation sanguine, véritable massage lymphatique, et génial pour tonifier les muscles en profondeur. En plus, l’avantage est de ne pas avoir de courbatures !

Le 17 novembre 2012 à 20 h 55, carine a dit :

Bonjour,
je pratique l’aquabiking depuis 6 mois et j’adore ! bon pour le cœur et pour les cuisses : c’est génial ! mais surtout ne pas oublier sa bouteille d’eau car sinon attention au crampes . Foncez ,vous ne serez pas déçue
Pour les débuts, faites des séances de 30 mn et si ça va, passez a 45 mn . c’est que du bonheur !

Le 23 janvier 2013 à 12 h 20, sandrine a dit :

Franchement c’est génial ! ça raffermie les muscles et ça améliore également votre cardio, je conseille complètement cette méthode 🙂

Le 05 avril 2013 à 17 h 59, looping a dit :

Déjà c’est du cardio , ça muscle doublement grâce à la résistance de l’eau et pendant que tu bouges l’eau te masse donc je pense que s’il y a bien un sport qui est efficace c’est celui la il est complet.

Le 06 avril 2013 à 13 h 32, basaba a dit :

Bonjour,
J’en fais une fois par semaine depuis 6 mois environ.
Honnêtement, je n’ai pas remarqué d’effet direct. Il faudrait pratiquer plusieurs fois par semaine, pour ça.
Mais c’est sympa, et ça fait travailler partout.
Moi, ça me convient bien.

Le 11 juin 2013 à 9 h 21 min, Mél.b a dit :

Bonjour,
Je viens de tester l’aquabiking hier midi, et j’en suis ravie, un peu physique, on transpire, les muscles des cuisses sont au boulot ! un vrai régal pour celle qui aime l’eau et le sport en mode détente !! Je le recommande… pour les effets sur ma silhouette je vais attendre quelques semaines pour voir les résultats.

Le 14 octobre 2013 à 10 h 39 min, charlotte a dit :

Bonjour, j’ai commencer il y a 2 semaines et je sens déjà que je change physiquement.
De plus je fais un métier ou je suis debout donc j’ai les jambes qui gonfle et là elles gonfles moins , je suis contente , même si je paye cher .Je complète avec une crème anti-cellulite et un régime et résultat -3 kilos en 2 semaines.
Jetez vous à l’eau !!!!!!!

Le 13 janvier 2014 à 22 h 27 min, cmoi a dit :

Avez vous pensé a mesurer vos cuisses avant de commencer l’aquabiking ?? Il n y a que de cette façon que l on se rend compte des effets, personnellement j avais un tour de cuisses de 51 cm en 1 mois a raison de 2 séances semaine 46 cm soit 5 cm de moins … donc oui résultat pour ma part …. l’impression que ma peau est plus lisse… je n ai pas perdu de poids mais ce n était pas mon but.

Le 13 janvier 2014 à 12 h 47 min, anita a dit :

youtube-commentaires-googleIl y en a un nouveau à cote de chez moi donc je suis tombée dessus par hasard. je suis rentrée pour voir et je suis repassée le lendemain pour essayer une séance.
Alors j’ai adoré ce sport et le centre est vraiment beau. C’était un cours de 45 mn avec un coach! et après le cours on a accès au sauna! c’était pro et propre -)
Ils sont ouverts le dimanche! Donc comme le dimanche je sais jamais si j’ai envie de faire qq chose ou pas … je me suis dit Allez sport mais dans l’eau dc sympa et après je me relaxe au sauna. bonne combinaison 🙂 Donc le dimanche je me mets à l’aquabiking.

Le 21 janvier 2014 à 19 h 11 min, ama a dit :

Je fais de l’aquabiking depuis 10 jours et je suis déjà étonnée des résultats. Peau plus lisse, plus ferme, fesses gommées et plus galbées. Zéro courbature, bras raffermis. Petit effet sur le ventre mais j’y vais 2 à 4 fois par semaine. Super contente, à faire d’urgence.

Le 27 janvier 2014 à 09 h 43 min, julie a dit :

Inscrite depuis 1 mois. J’y vais 2X /semaine depuis 1 mois les effets commencent à apparaître ! – de peau d’orange et ça fait du bien au corps!
J’ai un problème au genou ms les cours sont faits par des coachs et ils adaptent les mouvements.

Le 6 février 2014 à 21 h 47 min, Leveque Nataf a dit :

Depuis 1 mois et demi , je me suis mise a l’aquabiking et je suis enchantée . A la fin du cours une sensation de bien être extraordinaire et de légèreté . A ma grande surprise on travaille autant les muscles des bras que ceux des jambes. Je n’ai pas perdu un gramme , mais mes pantalons flottent un peu !

Le 23 février 2014 à 12 h 39 min, célinette a dit :

Moi je ne jure plus que par l’aquabiking, pour moi c’est le sport à pratiquer si on veut perdre du poids et se sculpter aux bons endroits (adbos, cuisses, fesses). c’est vrai qu’avant il n’y avait pas beaucoup de centres qui en proposait, mais en ce moment ça bouge pas mal et certains centres font leur apparition. J’habite dans l’est de paris et j’ai découvert un tout nouveau centre qui propose des séances d’aquabiking coaché de 45 min avec une séance de sauna à la fin. j’ai prix un abonnement chez eux et je ne regrette pas. c’est vraiment un sport à essayer.

Le 7 mars 2014 à 11 h 56 min, lucienne a dit :

Bonjour à tous,
Je suis retraitée et, sur les conseils de ma belle fille, je me suis mise à l’aquabiking.
Je trouve ce sport formidable car il permet de rester en forme sans risquer de se faire mal. Les cours durent 45 minutes et sont assurés par un professeur, ce qui est vraiment motivant. J’ai été agréablement surprise par la mixité. Certes il y a beaucoup de jeunes (et c’est bien normal) mais il y a aussi des personnes de mon âge.

Le 11 avril 2014 à 12 h 01 min, marie b a dit :

J’ai commencé l’aquabiking il y a 3 mois et je vois déjà les résultats. J’ai perdu au niveau du ventre et des cuisses. Le top c’est que je n’ai jamais de courbatures !

Le 27 avril 2014 à 10 h 17 min, amrose a dit :

Je fais de l’aquabiking depuis trois mois et je ne peux plus m’en passer. Les bienfaits sont multiples surtout que notre animateur est très sympa et nous fais également travailler les muscles des bras. Un sport qui va vous donner de très belles jambes et des fesses bien fermes et pour celles qui ont de la cellulites c’est très efficace. Résultat : un corps ferme et vous allez vous refaire une santé…..

Le 02 mai 2014 à 11 h 56 min, talia a dit :

Moi aussi je fais de l’aquabiking depuis quelques mois et je suis complètement addict. Ça fait trop bien travailler les jambes et les abdos. En plus dans le centre où je vais il y a vraiment une bonne ambiance. On n’est pas trop nombreuses et le coach a le temps de s’occuper de chacun.

Le 21 mai 2014 à 14 h 19 min, cp a dit :

Un nouveau centre aquatique s’est ouvert près de chez moi et j’ai commencé l’aquavélo il y a 15 jours en alternant avec l’aquafitness : j’essaie de me fixer au moins 3 séances par semaine (c’est assez facile point de vue horaires parce que le centre propose de nombreux créneaux de 9H00 à 21H00 en semaine et 9H00-13H00 le samedi). La réservation des séances se fait par internet, c’est pratique, on voit le nombre de places restantes. Le prix est correct par rapport à certains autres centres : entre 11 et 18 euros la séance selon la formule choisie. Mon avis pour le moment : un gain en fermeté, pas de courbatures mais on sent bien que les muscles ont travaillé (aïe aïe les quadriceps quand on est debout sur le vélo), des effets sur la circulation sanguine : moins de lourdeurs et donc moins de douleurs dans les jambes. J’apprécie le rythme des séances : pendant 45 min, on bouge non stop, en musique, c’est dynamique. J’espère pouvoir venir donner un avis positif sur la perte de cm et de cellulite dans quelques mois…

Le 23 mai 2014 à 21 h 43 min, lolita a dit :

Cela fait plus d’un an que je pratique l’aquabiking régulièrement (3 fois par semaine). Dans la salle ou je suis adhérente, les séances durent 45min. Il y a deux professeurs, un qui est plus basé Cardio et l’autre plus renforcement musculaire. J’aime faire des cours avec les deux, c’est plus complet. Niveau douleur, je confirme : Aucune douleur le lendemain !! Mise à part peut être quand la séance d’abdominaux est intense !!
Côté peau, la cellulite qui était basée sur mes cuisses a quasiment disparu en totalité.
Adorant faire du vélo et l’eau, ça a été pour moi un compromis génial !! Ça m’a permit de renouer avec le sport et surtout d’aimer cela.
Je recommande 😉

Le 6 juin 2014 à 10 h 57 min, kat a dit :

Je valide l’aquabiking à 100%, c’est la première fois que je fais un sport à aussi haute fréquence (2 à 3 fois par semaine) sans ressentir aucune douleur.
Niveau résultats, je dois dire que c’est assez impressionnant, peau plus lisse, cuisse plus ferme, le résultat est là.
Je préfère les cours coachés qui sont plus efficaces que les cours en cabine individuelle.

Le 26 juin 2014 à 16 h 21 min, so a dit :

J’ai commencé il y a 3 mois un peu sur la dilettante par une séance d’une 1/2h par semaine, puis 2 à la suite. Je suis passée à 3 puis 4 (en 2x 1h par semaine) depuis un mois.
Au début, la cardio m’achevait rapidement (trop peu de sport ces dernières années), mais l’eau reste facilitatrice, et l’on tient ce que jamais on ne pourrait faire sur la terre ferme.
Pas de courbature, amélioration du souffle, de la circulation, peau qui se lisse doucement mais sûrement! Certes mes fortes cuisses n’ont pas encore fondu, et ma culotte de cheval est toujours là, mais il y a réellement une évolution physique, confirmée par mon « exigeant » de mari! rires… Bref, c’est bon au corps et au moral, et je pense que sur la durée, ça fonctionne !

Le 28 juillet 2014 à 10 h 41 min, fanny a dit :

Je confirme que l’aquabiking ça marche trop bien. j’ai perdu 5 kilos en 5 mois grâce à l’aquabiking et depuis je les ai pas repris. je continue l’aquabiking, j’en fais 2 fois par semaines, par contre j’ai arrêté mon régime. C’est le sport le plus efficace que j’ai jamais fait (et j’ai testé plein de trucs).

Le 04 août 2014 à 17 h 27 min, marie a dit :

J’y suis venue suite à un mal de dos après un déplacement disque/vertèbre.
A raison d’une fois par semaine en club sur Lyon 3, en 3 mois mon ostéo ne reconnaissait pas mon dos !
Des abdos en plus, une taille affinée, des cuisses et fesses musclées (pas de perte de volume non plus mais plus fière allure!), et moins de cellulite.
C’est un sport parfait, mais cela dépend aussi des profs (j’adore mon coach!).

Le 14 novembre 2014 à 15 h 07 min, tot a dit :

L’aquabiking c’est super, j’y vais depuis 2013. Dommage que je ne puisse y aller plus d’une fois par semaine.

Le 12 janvier 2015 à 18 h 39 min, odil a dit :

Rien de mieux pour reprendre le sport après une grossesse ou arrêt de sport de longue durée.
On fait de l’effort sans souffrir, on progresse vite, j’ai perdu 4kg en 6 semaines sans rien changer à côté (pas de régime, pas de produits amincissants..). Pour la cellulite les premiers résultats apparaissent dès 1 mois ( rythme : 1 séance/semaine de 3/4 d’heure). Bref à adopter pour tous !

Le 5 février 2015 à 20 h 37 min, isabelle a dit :

Moi j’en fait !!! J’adore et c’est la première fois que je transpire dans l’eau !!

Le 13 février 2015 à 08 h 31 min, samantha a dit :

L’aquabiking m’a permis de perdre du poids plus facilement qu’avec un simple régime. Et annihiler la cellulite ! Je suis mieux dans mon corps et dans ma tête. Quand je sors d’une séance coachée je me sens revigorée alors que je suis épuisée, c’est un étrange sentiment. Et puis les sports d’eau laissent l’impression que le corps continue de travailler après la séance. Est ce juste une impression ? Je suis vraiment contente de m’être lancée…

Le 20 février 2015 à 09 h 37 min, lafita a dit :

Je suis enceinte de 7 mois et je pratique l’aquabiking ! Ce n’est pas du tout contre indiqué, au contraire je pense…. Les mouvements sont adéquates ! C’est mon kiné qui m’en a parlé car il va dans ce même centre.

Mots aquabiking_3

 

,

L’essentiel de l’aquabiking et l’article presse de lamontagne.fr

L’aquabiking est la dernière discipline proposée par le centre aqualudique intercommunal de Saint-Flour, dans le Cantal. L’auteur de « L’essentiel de l’aquabiking » y était en tant que formateur pour l’APAAFIT.

www.lamontagne.fr

L’aquabiking est la dernière discipline proposée par le centre aqualudique intercommunal de Saint-Flour

Pédaler dans l’eau, oui, mais pas seulement. Les maîtres nageurs ont été formés par un spécialiste afin de proposer, par la suite, des cours adaptés à tous, avec des exercices qui font travailler tout le corps. - agence saint-flour

« Pédaler dans l’eau, oui, mais pas seulement. Les maîtres nageurs ont été formés par un spécialiste afin de proposer, par la suite, des cours adaptés à tous, avec des exercices qui font travailler tout le corps.

Les sportifs de haut niveau l’ont d’abord pratiqué dans le cadre de la rééducation consécutive à une blessure. L’aquabiking est ensuite devenu une discipline ouverte au grand public.

Pédaler dans l’eau au rythme – plus ou moins rapide – de la musique rallie de nombreux adeptes. Le centre aqualudique du Pays de Saint-Flour\Margeride se devait de surfer sur la vague. « Il y avait une grosse attente de la part de nos usagers », reconnaît Noël Bultez, coordinateur de l’établissement.

La découverte du vélo avant les cours

La communauté de communes a donc investi 15.000 € dans l’achat du matériel : onze vélos spécifiquement conçus pour aller dans l’eau. Deux journées découverte ont été organisées au centre aqualudique. Le succès a été immédiat. « Vendredi dernier, entre 17 heures et 20 heures, 30 personnes ont loué un aquabike. Soit dix locations par heure ! », se réjouit Noël Bultez.

Mardi, Christophe Jennequin, grand spécialiste de l’aquabiking, est venu former les maîtres nageurs sauveteurs de la piscine. Ces derniers animeront très bientôt des cours collectifs, étoffant ainsi l’offre d’activités aquatiques de l’établissement intercommunal. « Cette formation leur permettra de mettre en sécurité les pratiquants et de déceler chez eux les anomalies à corriger », a expliqué Christophe Jennequin, entre deux exercices dans le bassin.

Pour ce grand spécialiste, auteur d’un ouvrage consacré à la discipline, l’aquabiking a dépassé le simple effet de mode.

« C’est un sport complet qui se pratique quand on est jeune adulte et jusqu’à 90 ans environ. C’est très ludique, cela permet de s’évader du train-train du quotidien en se dépensant pendant 30 à 45 minutes. Et puis il y a l’aspect social qui est aussi très important avec cette activité faite en groupe », énumère avec enthousiasme Christophe Jennequin.

Jusqu’au 6 octobre, les personnes intéressées auront la possibilité de louer le matériel seul, dans le grand bassin, sur différents créneaux horaires. Les cours collectifs, eux, débuteront dans le courant du mois d’octobre. Les horaires et les tarifs devront être validés par les élus au prochain conseil communautaire. »

Par Olivier Rezel

affiche-eda

Mon Interview par Aquabike-france.com

Bonjour à tous mes lecteurs, le site internet Aquabike-france.com s’est intéressé au livre « L’essentiel de l’aquabiking » et je les remercie pleinement.

Ci-dessous vous trouverez cet interview publié sur leur site http://www.aquabike-france.com/decouvrir/qui-peut-faire-aquabiking/interview-de-christophe-jennequin-lessentiel-de-laquabiking

Aquabike-france

Aujourd’hui, Aquabike France s’est intéressé au seul livre existant actuellement dans le domaine de l’aquabiking, L’essentiel de l’Aquabiking. On a demandé à son auteur, Christophe Jennequin, de nous en dire un peu plus et de nous donner,au passage, 2-3 conseils imparables!couv_avec_tranche_300ppp - Copie

Bonjour Christophe, pouvez-vous vous présenter en quelques mots, et nous expliquer votre parcours ?

Je suis titulaire du Brevet d’État d’Éducateur Sportif aux Activités de la Natation (BEESAN). Nageur depuis mon enfance, j’ai été baigné dans la compétition et le dépassement de soi. Ancien militaire, triathlète, pompier et entraîneur de nageurs de haut niveau, j’anime des séances d’aquagym, d’aquafitness, d’aquaboxing, de bébés nageurs et d’aquabiking.

Je travaille actuellement dans un SPA, afin de développer leurs activités aquatiques et dynamiser leur structure. Je suis également consultant auprès des fabricants d’aquabike, des personnes qui souhaitent créer leur centre aquatique (en France et à l’étranger) ou simplement auprès des centres souhaitant diversifier leurs activités en proposant des cours d’aquacycling.

Sur mon site Internet, j’écris de nombreux articles autour de l’aquabiking mais aussi sur des sujets destinés à tous les sportifs. Je me base sur une longue expérience acquise auprès de athlètes de haut niveau mais aussi auprès de divers professionnels spécialisés dans leur domaine et dont la renommée n’est plus à faire (médecin du sport, nutritionniste, kinésithérapeute, chef d’entreprise, fournisseur…).

Pourquoi ce livre ?

J’ai toujours eu le goût de partager mon savoir, d’aider les autres, grâce à l’éducation apportée par mes parents. Lorsque je coache mes séances, j’explique toujours le pourquoi du comment car comme je le répète souvent : « un bon sportif est un sportif intelligent, qui connaît son corps, ses limites et sait ce qu’il fait ».
Sans mon meilleur ami, ce livre n’aurait jamais vu le jour. Un jour, il m’a soufflé discrètement l’idée autour d’une conversation anodine. Mais ce livre, c’est d’abord le fruit d’une expérience.
Il ne s’agissait pas tant d’écrire un livre sur l’aquabiking que de vivre une expérience de pensée grâce à cette pratique. Je me suis donc astreint à écrire ce livre d’après le vécu immédiat de mes cours, de mes entraînements, en ne retenant que les idées qui me venaient à l’esprit en pédalant et en donnant mes cours. Il fallait d’abord que mes idées passent par mon corps d’aquabikeur, comme une expérimentation, pour être ensuite couchées sur papier.
C’est ce que j’ai appelé le « test de la piscine ». Je pédale et des idées, des exercices, me viennent en tête de manière spontanée. Je me douche et j’écris tout de suite après : le tri s’élabore à ce moment-là. C’est ainsi que mon livre est né.
L’essentiel de l’aquabiking s’adresse à toutes les personnes souhaitant pratiquer l’aquabiking : les particuliers et les sportifs amateurs pourront s’en inspirer afin de comprendre les bienfaits de ce sport. Il bénéficie aussi aux éducateurs sportifs et professionnels du paramédical, grâce à des chapitres spécifiques en anatomie et physiologie. Vous y trouverez enfin des informations et des exercices simples permettant de guider toutes les personnes possédant un aquabike.

Quel est le top conseil pour un aquabikeur, qui s’applique à tout le monde ?

Vous reprenez le sport et notamment l’aquabiking, adoptez l’hygiène de vie qui va avec !

Quelle est la question qu’on vous pose le plus souvent ?

Le plus souvent, on me pose des questions concernant la possibilité de pratiquer l’aquabiking avec telle ou telle pathologie, par exemple, problème rotulien ou bien arthrose… Les réponses sont souvent les mêmes : si vous êtes bien encadré, coaché et que votre médecin traitant, kiné ou chirurgien n’y voit pas d’objection, allez-y. L’eau, l’apesanteur, les biens faits de l’aquacycling vous permettront de nombreux bienfaits tant physiques que psychologiques !

Avez-vous un exemple d’exercice à nous donner ?

La star du cardio et du renforcement musculaire des membres inférieurs : la position du triathlète ! (page 119 du livre « L’essentiel de l’aquabiking »)

Vous êtes assis sur la selle en pédalant tranquillement en avant, vous inclinez un peu le haut du corps pour y attraper les pointes du guidon avec vos mains, vous vous inclinez encore un peu plus pour y déposer les avant-bras. En pédalant, vos cuisses viennent comprimer la zone abdominale. Vos genoux sont dans l’alignement de votre bassin, voire légèrement vers l’intérieur. Vous accélérez le rythme du pédalage, votre respiration reste régulière mais s’amplifie, votre cœur bat plus vite, vous commencez à vous essouffler. C’est le moment de lever les fesses au-dessus de la selle, ½ ou 1 cm suffisent à la contraction musculaire globale des fessiers, des cuisses, des mollets, des abdominaux, des lombaires, etc. Vous vous trouvez maintenant en position du triathlète avec votre dos arrondi mais linéaire, vos épaules alignées avec les coudes et les poignets. Il ne reste plus qu’à fractionner convenablement votre respiration sur votre rythme de pédalage, à une fréquence soutenue.
Cet exercice peut très bien évoluer, il suffit de changer le sens de pédalage par exemple.

Un grand merci à Christophe JENNEQUIN !

Livre : L’essentiel de l’aquabiking, à commander sur le site http://www.lessentieldelaquabiking.fr/

,

Extraits du livre

On ne doit pas être tout à fait ignorant de ce qui est contenu dans les livres. Descartes

« L’aquabiking tend à se développer chez les professionnels en piscine privée ou public, …, et aussi chez certains particuliers possédant une piscine. »

Dans « L’essentiel de l’aquabiking« , « vous trouverez différentes parties sur l’anatomie et la physiologie humaine, sur le nutrition, sur la planification des entraînements et enfin un catalogue d’exercices à utiliser comme aide-mémoire. »

Voici pour vous, quatre extraits du livre « L’essentiel de l’aquabiking » :

  • Un extrait concernant l’anatomie,
  • un extrait sur la nutrition,
  • un extrait concernant le programme d’entraînement
  • et enfin un exemple d’exercice.

 

heart_stroke_32x28

Anatomie

Page 37-38

La dégradation des lipides ou des graisses

Les triglycérides constituent la forme de stockage des graisses dans l’organisme. Les réserves sont beaucoup plus importantes mais elles sont moins accessibles pour les cellules car elles doivent être transportées. Elles sont utilisées pour les courses de plus de 30 minutes mais également au repos et à jeun. 30 minutes de délai d’attente de la puissance maximale du processus de dégradation des lipides correspondent au temps nécessaire à la mobilisation des acides gras à partir des tissus adipeux. C’est pour cela que pour brûler des graisses et maigrir, il faut réaliser un exercice d’au moins 30 minutes à une intensité proche de 70 % de la VO2max.

Dans les cellules animales, c’est la respiration (aérobie), c’est-à-dire la dégradation des sucres et des acides gras en présence d’oxygène qui va fournir, grâce aux mitochondries, l’essentiel de l’énergie.

Cette énergie doit, après avoir été excrétée du substrat, être stockée sous forme d’un composé intermédiaire : l’adénosine triphosphate (ATP).

L’ATP se trouve en très petite quantité dans l’organisme. Un exercice violent de quelques secondes suffit à épuiser tout le stock. Pour continuer l’effort, elle doit donc être constamment re-synthétisée.

 

map_pin_stroke_32x32 Nutrition

Page 51

L’entraînement commence à table

Dans cette partie, nous allons observer que les muscles ont besoin d’énergie pour travailler. Cette énergie provient de l’alimentation, et c’est pour cela que manger équilibré augmente le rendement musculaire et donc les performances. L’alimentation peut fournir plusieurs sortes de nutriments. Il est possible d’adapter les apports en fonction des individus et de l’effort.

Transformation d’énergie chimique en énergie mécanique

Le muscle permet l’ensemble des mouvements de l’organisme. D’où provient cette énergie mécanique produite par les cellules musculaires ?

En fait, le muscle transforme de l’énergie chimique en énergie mécanique. La plupart des cellules de l’organisme sont capables d’utiliser comme substrats énergétiques du glucose, des acides gras, des acides aminés en proportions variées. Certaines cellules ne peuvent utiliser comme source d’énergie que le glucose. Le rôle du foie est particulièrement important car il stocke le glucose alimentaire sous forme de glycogène et surtout c’est le seul organe producteur de glucose lorsque l’organisme est à jeun.

 

image_32x32 Un Programme d’entraînement

Page 67

Le but de l’entraînement est de produire des adaptations métaboliques, physiologiques et psychologiques qui permettent de progresser. Le terme adaptation fait référence à des changements qui se produisent en réponse à l’entraînement. L’organisme réagit à la charge de l’entraînement en s’adaptant et en se transformant. Cette transformation le rend apte à réagir à d’autres charges et à d’autres stress de nature et d’intensités différentes. Ce sont ces modifications physiologiques qui sont avec les facteurs d’ordre psychologique et technique à l’origine de l’évolution des performances.

La planification

La planification implique la séparation de l’année en des unités de plus petite taille, plus faciles à organiser. La principale raison de la planification est d’amener le sportif au mieux de son état de forme. Le plan annuel doit être construit le premier. Puis le plan par saison et enfin le plan par semaine et par jour.

Avant de définir un cadre de planification, il faut préalablement :

  • Définir les objectifs à long et moyen terme,
  • Se connaître parfaitement,
  • Choisir des moyens pour atteindre ces objectifs.

 

calendar_alt_stroke_32x32 Série d’exercice

Page 119-120

Exercice n°5 Coudes guidon (ou position du Triathlète)

Objectif

Renforcement musculaire des membres inférieurs

Consignes

Assis sur la selle en pédalant

Positionner les mains en haut du petit ou du grand guidon

Fléchir les coudes et poser les avant-bras sur le guidon

Variantes

Varier la position des mains sur le guidon

Varier le sens de pédalage

Varier la cadence

Lever les fesses au-dessus de la selle (1 ou 2 centimètres maximum)

Lever les fesses et rapprocher la poitrine près du guidon

Varier la position des pieds (pointes ou fléchies)

Conseils

Veiller à aligner poignets/coudes/épaules pour un bon maintien du dos

Respirer sur le rythme de vos jambes

Forcer l’expiration (voir chap. Respiratoire)

Position du Triathlète (poignets/coudes/épaules alignés)

18

Fessiers levés au-dessus de la selle (1 ou 2 cm maxi)

19

 

,

Le sommaire du livre

Bonjour,

Vous souhaitez acquérir le livre « L’essentiel de l’aquabiking » pour vous orienter vers la connaissance de cette activité.

Cet ouvrage littéraire est le résultat d’un travail de recherches, d’études scientifiques et de terrain, étalé sur de longs mois.

En espérant que cet ouvrage vous permettent de mieux découvrir et pratiquer l’aquabiking, nous vous présentons, ci-dessous, le sommaire du livre.

Sommaire du livre : « L’essentiel de l’aquabiking« 

L’auteur
Le mot de l’auteur

Qu’est ce que l’aquabiking ?
Quelles sont les vertus de l’aquabiking ?
livre3DL’aquabiking modifie l’organisme
Comparaison des débits et rythmes cardiaques entre un sportif et un non sportif
Comment pratiquer l’activité ?
Réglez votre aquabike

La Respiration
L’importance de la respiration
Les fonctions du système respiratoire
Les étapes de la respiration
La cage thoracique et le diaphragme
Quels sont les organes de la respiration ?
Les mouvements respiratoires
La fréquence respiratoire
Adaptation de la respiration à l’exercice
Un point de côté ?

Les filières énergétiques
La dégradation des glucides
La dégradation des lipides ou des graisses
La filière anaérobie alactique
La filière anaérobie lactique
La filière aérobie
Avantages et inconvénients pour les trois filières livre3Ddos
Définition du VO2max
Les facteurs de variabilité du VO2max
Qu’est-ce-que l’Interval training ?

L’entraînement commence à table
Transformation d’énergie chimique en énergie mécanique
L’ATP, molécule de l’énergie dans l’organisme
Les nutriments du sport
Les glucides
Les lipides
Les protéines
Les vitamines
Les sels minéraux
L’eau
Les principales causes de la perte d’eau
Les symptômes de la déshydratation
Comment bien s’alimenter ?
Les aliments de l’équilibre
Exemple d’alimentation pour une séance d’aquabiking à 10h45
Les éléments du déséquilibre
Tabac et asthme
Les crampes
L’alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée

Le Programme d’entraînement affiche
La planification
Définition des objectifs
Le Plan de saison
Le macro-cycle
Le méso-cycle
Le micro-cycle
Les différents types de séances
Les séries
Les différentes formes de séries
Les lois générales de l’entraînement
L’entrainement du VO2max
L’entraînement en Interval training
L’entraînement des abdominaux
La surcompensation
Les facteurs de la surcompensation
Les modalités d’utilisation
Schéma de surcompensation de base
Diagnostic du surentraînement

Le catalogue d’exercices
Le plan de séance
L’échauffement
Les objectifs de l’échauffement
La liste des exercices
La récupération après l’effort
Les étirements DSC09592
Exercice n°1 Pédalage avant et arrière
Exercice n°2 Bras tendus, petit guidon
Exercice n°3 Le balancier des bras
Exercice n°4 Rotation des bras
Exercice n°5 Coudes guidon (ou position du Triathlète)
Exercice n°6 Poitrine sur le guidon
Exercice n°7 Va et Vient
Exercice n°8 Monté / Descente
Exercice n°9 Côte (ou en danseuse)
Exercice n°10 Abdominaux
Exercice n°11 Ventre sur la selle et jambes allongées
Exercice n°12 Devant le guidon
Exercice n°13 Dos
Exercice n°14 Derrière la selle
Exercice n°15 Épaules avec élastique
Exemples d’enchaînements d’exercices

Annexe
Le squelette humain et ses muscles
Abréviations
Bibliographie

 

Nous vous remercions pour votre intérêt.

 

 

, ,

Bienvenue sur le blog de L’essentiel de l’aquabiking

Bienvenue sur le blog de « l’essentiel de l’aquabiking »

Le but de ce blog est de promouvoir mon œuvre littéraire  » L’essentiel de l’aquabiking » mais pas seulement …

Il a aussi pour objectif de vous accompagner sur le chemin de la réussite sportive, pour vous donner des clés essentielles pour mieux connaître votre corps et atteindre vos objectifs dans la pratique de l’aquabiking.

Pour cela, il vous suffit de suivre toute l’actualité de mon blog.

Celui-ci doit être avant tout le vôtre et nous vous incitons donc à vous inscrire à la « Newsletter » afin de recevoir en direct sur votre mail ou sur l’application mobile les dernières nouvelles éditées sur ce blog.

Pour me connaître, pour en savoir plus sur mon histoire, sur mes intentions et la finalité de ce blog, consultez les pages « A propos » ou « L’auteur « .

A bientôt … Christophe

Bagnaire