Musique en aquabiking

La musique a des effets très positifs sur notre corps et sur l’activité sportive. Il est donc préférable de pratiquer l’aquabiking avec de la musique afin de pédaler sur un rythme prédéfinie.

Adapter la musique en aquabiking

musique aquabikingSelon les exercices à effectuer, il faut y adapter une musique car elle permet de tenir le rythme, de fournir un effort régulier et permet une meilleure coordination des mouvements.

Pour un exercice cardio-respiratoire, n’utiliser pas de musique lente mais plutôt dynamique. En effet, une musique rapide fait oublier la fatigue et augmente les capacités physiques (augmentation du rythme cardiaque, respiratoire et de la pression artérielle).

Pour un exercice de récupération, l’inverse est préférable. Une musique douce et lente réduit l’excitation physiologique et psychologique (diminution du rythme cardiaque, respiratoire et de la pression artérielle).

 

La performance sportive et l’aquabiking

De nombreuses études scientifiques ont démontrés que la musique peut avoir un impact favorable sur la performance sportive.

Sur le plan psychologique, la musique agit sur le système nerveux parasympathique, pouvant par conséquent ralentir le rythme cardiaque et respiratoire, diminuer la pression artérielle, détendre les muscles et instaurer un état de calme.

L’intensité du son et le rythme stimulent nos émotions, améliorent notre état psychologique et physique.

C’est le rythme musicale plutôt que le style musicale qui influence le plus la respiration et le rythme cardiaque !

 

La musique détourne l’attention du sportif, l’aidant à réduire la douleur en allant jusqu’à lui faire oublier la fatigue. Celle-ci lui permet de « moins s’écouter ».

La concentration, l’attention, la mémoire (capacités cognitives) s’améliorent grâce à la musique et fait office de barrière aux bruits parasites environnants.

L’utilisation en fin de séance d’une musique relaxante, libère de l’endorphine, substance sécrété par l’organisme, qui a des propriétés calmantes, portant ainsi un rôle d’anti-douleurs.

Une étude réalisée

J’ai réalisé une expérience l’année dernière avec deux groupes distinctes et de niveau à peu près similaire.

Sur un exercice éprouvant physiquement et psychologiquement, entraînement à la VO2max (exercice de 6 minutes à 90% d’intensité) :

  1. 1er groupe avec musique rythmée (Techno)
  2. 2ème groupe sans musique

Pendant cette étude, j’ai relevé dans le groupe 1 une élévation cardiaque plus importante que dans le groupe 2.

La cadence de pédalage du groupe 1 était beaucoup mieux rythmé que le groupe 2 et maintenue beaucoup plus longtemps.

La capacité à supporter la douleur du groupe 1 a été mis en évidence par rapport au groupe 2.

En conséquence, la musique à permis à l’organisme de réagir psychologiquement et physiquement au rythme, à la fréquence et à la durée de l’exercice.

Les pulsations de la musique techno ont évoqué les battements cardiaques et ainsi permis de maintenir un effort de longue durée, à intensité élevée, plus longtemps.

L’écoute de musique lors de cet effort à permis de diminuer la sensation de fatigue, de rompre la monotonie et de favoriser l’endurance recherchée (VO2max).

Une séance type en aquabiking

Voici un exemple de musiques que j’ai utilisé lors d’une séance effectuée en milieu d’année :

  • Échauffement complet

– 3’45 – Earth, Wind and Fire – September

  • Pédalage avant avec des accélérations sur le refrain

– 4’33 – Pascal Obispo en concert – Sa raison d’être

  • Pédalage avant avec va et vient selle/guidon et simulation de côte sur l’accélération du refrain

– 3’57 – Yazoo – Don’t Go (Techno Remix)

  • Ventre sur la selle et jambes tendues derrière avec un élastique entre les chevilles, travail des fessiers

– 4’33 – Sean Paul – I stell in love

  • Pédalage avant et monter/descendre entre la selle et le guidon (dos droit)

– 3’25 – Bob Sinclar – Love generation

  • Pédalage avant avec travail de désynchronisation des bras avec altères

– 3’16 – David Guetta et Snoop Dogg – Sweat

  • Pédalage arrière avec accélérations

– 4’34 – Mike Posner – Cooler Than Me

  • Pédalage arrière, derrière la selle puis accélération assis sur la selle pendant le refrain

– 3’33 – Swedish House Mafia – Save The Word

  • Pédalage avant et simulation de côtes

– 4’28 – Téléphone – Ça c’est vraiment toi

  • Pédalage avant, Cardio en position du triathlète

– 6′ – Dj Tiesto – Extacy

  • Récupération en pédalant lentement puis étirements

Dans « L’essentiel de l’aquabiking« , vous trouverez des exercices et des exemples d’enchaînements.

Le lecteur MP3 étanche !

PX3664

Il existe maintenant des lecteurs MP3 étanches, pratique et peu encombrant !

Vous pourrez ainsi y mettre toutes les musiques que vous aimez sans pour autant déranger les voisins.

20130128-101938-g

L’écoute prolongée de musique à intensité sonore élevée risque d’engendrer des pertes significatives d’audition.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire